Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Sorciers de la Ville Close d'Evelyne Brisou-Pellen

 

 sorcier.jpg

 

En résumé....

Garin Trousse-Boeuf arrive aux abords de la ville de Conq en Bretagne, prise des Anglais. Alors qu'il décide de traverser en barque pour entrer dans la ville (en gaspillant ses deux derniers sous d'économies),  il est pris de mauvais présentiments aux paroles d'une habitante. Car la ville perd presque chaque jour un habitant d'une maladie mystérieuse... Garin entre un besoin d'argent et une curiosité dévorante, va rester dans cette ville et tetner d'élucider cette épidémie mystérieuse!

 

  ruban

 

Les deux premiers chapitres sont dans un format identique au livre Pèlerins Maudits du même auteur avec le petit rappel de l'histoire du Crâne Percé d'un trou (petit coup de pub de Brisou-Pellen au cas où le lecteur n'aurait pas compris qu'il y a d'autres histoires). Comme parallèle on retrouve aussi un personnage de femme (Pezron) un peu grassouillette que Garin prend  en affection.

 

Garin Trousse-Boeuf se fait ici appeler Trousse-marée car l'histoire se passe dans une ville portuaire isolée de la côte. Je rappelerai juste le détail (ca ne fera qu'un deuxième coup de pub) dans les Pèlerins Maudits, il se fait nommer Trousse-Poussière. Ce personnage caméléon est toujours attachant. On retrouve ses dictons traduits de telle langue en telle autre et sa protection de Saint Garin mais un peu moins souvent que dans le précédent livre lu (on s'arrête là pour la pub!).

 

Le titre "Les sorciers de la Ville close" casse un peu l'instauration de la première théorie d'épidémie pour les morts dans la ville. Néanmoins, la petite enquête faite par Garin est agréable, de secrets en secrets (merci les qualités du scribe pour espionner sans se faire voir!) le lecteur est amené à découvrir la vérité.

 

J'apprécie toujours autant de découvrir les métiers du Moyen-Âge, qu'il y ait des petites explications en bas de page pour l'utilisation de certains termes comme les "braies". Cela permet de s'instruire un minimum en s'amusant!

 

Quant à la fin elle est suffisamment surprenante dans sa tournure. Bref ce fut encore une petite détente avec ce livre Jeunesse :)

Tag(s) : #Chroniques

Partager cet article

Repost 0