Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

garin.gif

Les Pèlerins Maudits d'Evelyne Brisou-Pellen.

 

En Résumé....

  Garin est un scribe de Grands Chemins, intelligent, imaginatif et adorant parler. Poussé par sa curiosité alors qu'il se trouvait dans la forêt, il découvre un groupe de pèlerins parti pour Compostelle. Mais l'un d'eux vient d'être assassiné. Charmé par l'idée d'être payé deux sous la ligne pour leur écrire à chacun leur testament, mais aussi suite aux supplications des pèlerins de ne pas les laisser à 13 (ce qui porterait malheur), Garin accepte de se mêler à eux. Mais bien vite, un deuxième pèlerin est assassiné et l'on retrouve le poinçon de Garin enfoncé dans son corps... Garin devra découvrir le coupable au plus vite pour s'innocenter mais aussi venger une amie...  

ruban  

C'était le deuxième livre de cette auteur que je lisais et encore une fois: j'ai a-do-ré! Pour preuve, me voici avec deux autres livres dénichés à la BU aujourd'hui même!

Bon je sais, pas la peine de me le signaler, ce n'est pas le premier livre de la saga, bien au contraire....  Cependant je n'ai éprouvé aucune difficulté à suivre l'histoire. Les précédentes aventures du scribe des chemins prénommé Garin Trousseboeuf sont évoquées de manière sporadique afin de donner envie (donner du grain à moudre aussi pour le personnage).

 

Le style de Brisou-Pellen est très agréable car elle choisit une époque (le Moyen-Âge), utilise des expressions adaptées à cette époque (Crédiou!), sans oublier d'insérer quelques légendes, le tout en restant très accessible aux enfants. Ainsi la légende du pont du Diable dans l'Herault avec Saint Guilhem (donc le pont non loin de Saint-Guilhem-du-Desert pour ceux qui seraient intéressés par un peu de visite "historique" cet été!)  est restituée dans ce roman jeunesse. L'auteur évoque également le Mont Saint Michel, et divers métiers (tisserand, trouvère, scribe...)

 

J'ai tout particulièrment apprécié l'humour du personnage principale, Garin, qui n'a pas sa langue dans sa poche et possède une imagination débordante en plus d'une intelligence étonnante. Il s'amuse régulièrement  à citer des proverbes soient-disant traduits d'une langue à une autre par Saint Garin, son Saint Protecteur.

 

Ce livre est une bonne manière d'évoquer la pratique des pèlerinages et du poids de la religion à cette époque dans les condamnation de la justice.

 

ruban

Enfin, je ne dirai plus qu'une seule chose:  "Saint Garin, protégez-nous!"

Tag(s) : #Chroniques

Partager cet article

Repost 0