Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

th

Jonathan Strange & Mr Norrell

De Susanna Clarke

 

En Résumé....

Au début du XIXe siècle, la Grande Magie Anglaise ne se résume plus qu'à des ouvrages sur la magie (qui parlent de la magie). Les Magiciens ne sotn plus praticiens mais seulement des théoriciens qui étudient cette magie au travers les livres. Mais les livres DE magie sont extrêmement rares. Mais Mr Segundus, pose la question tant redoutée par tous, pouquoi ne pas pratiquer la magie?? De là les magiciens praticiens se tournent vers un homme qu'on pense encore pratiquer la magie: Mr Norrell. Ce dernier, heureux de pouvoir écraser tous les autres magiciens, va faire renaître la magie Anglaise, mais suivant ses conditions: une magie qui ignore ses origines, dénigre le Roi Corbeau et dévouée au gouvernement Anglais. Mais son jeune élève, Jonathan Strange ne sera pas toujours du même avis.

 

Un avis...

  Difficile de "résumer" ce livre tellement il est dense (et en plus cela casserait tous les effets!). Comme toujours je m'attaque à l'apparence du livre: Très gros (presque aussi gros que le Robert ou le Larousse) sa couverture est très sobre: blanche avec le titre en Noir (pour ma version). Un Corbeau est présent sur la couverture et sur la tranche pour annoncer non pas un mauvais augure mais une lecture sous le regard du Roi Corbeau.  

 

A l'intérieur, c'est écrit petit, serré mais dans une police agréable. Les notes sont abondantes, non pas que l'histoire soit incompréhensible avec le besoin de nombreuses explications par l'éditeur... non non non! Les notes sont celles de l'auteur et sont pour la plus part historiques ou... inventées! En effet, l'auteur a créé tout un univers littéraire autour de la magie et y fait de nombreuses références. Des contes évoqués dans l'histoire se retrouvent développés dans des notes qui deviennent alors plus importantes que l'histoire (3 pages de notes pour 3 lignes d'histoire!). Et bizarrement, j'ai lu TOUTES les notes avec plaisir. On s'imaginerait presque magicien(ne) en train d'étudier^^

 

Il y a un travail magnifique sur les personnages (Norrell, Drawlight, Lascelles, Stephen, Lady Poe, William Poe, Strange, Segundus, Childermass, le gentleman aux cheveux comme du duvet de chardon, Wellington,...) Bref, vous l'aurez compris les personnages sont nombreux, tous différents et tous si importants! Certains nous horripile, d'autres nous font pleurer pour leur condition, d'autre nous passionnent!

 

L'histoire est très longue, elle s'étale sur de nombreuses années. Les chapitres en plus de leur titre, égrènent le temps. On voyage avec les personnages dans l'Angleterre, sur des terrains militaires en Espagne et à Bruxelles (contre Napoléon)  ou encore pour s'éloigner en découvrant l'Italie et Venise mais aussi dans des Royaumes des Fées comme "Illusions-perdues". Ce n'est pas du Harry Potter avec des gros rebondissements, ni du Tolkien avec de spectaculaires batailles mais bien plus un spectable. On assiste à la renaissance de la magie en Angleterre, aux méthodes et sortilèges de Norrell, à la témérité de Strange pour recréer des sortilèges perdus, explorer des sentiers interdits par son maître. Ainsi, dès que Strange teste de nouveaux sorts et n'est plus simplement dans la posture d'élève apprenant dans les livres, l'histoire prend un grand tournant qui s'amplifie jusque la fin.

 

Peitt clin d'oeil aussi au style de l'auteur: beaucoup d'humour dans sa plume, un vocabulaire fourni et une précision dans les descrptions. De plus, quand il est question de décrire un acte de magie, on s'y croirait, on s'imagine le bassin d'argent, l'eau changer, les images apparaître, le miroir se modifier pour laisser passer quelqu'un, la pluie se laisser manipuler pour créer des illusions. Cette magie repose essentiellement sur la nature et tout semble de faire de façon naturelle, sans réelle formule unique (réguilèrement les magiciens proposent plusieurs sorts pour effectuer une même tâche). 

 

En Bref...

Le travail de l'auteur est admirable mais j'avoue.... c'est peut-être trop épais à digérer en un seul volume. C'était une escapade magnifique (féérique?!), mais une escapade de 4 mois tout de même.  

 

Lu dans le cadre de la LC proposée sur Livraddict par Emma Dorian 

Retrouvez d'autres avis  Livrons-nous

 

Quelques extraits qui m'ont amusée: 

"-Un magicien peut-il tuer un homme avec sa magie?

-Un magicien le pourrait, mais un gentleman jamais." (Strange à Wellington).

 

"-Heureusement pour nour tous, Mr norrell est ce qu'il a toujours été: ferme, déterminé et vigilant.

En parlant, le regard de Lascelles se posa sur Mr norrell, image même de la consternation, de la défaite et de l'impuissance."

 

 

Tag(s) : #Chroniques

Partager cet article

Repost 0