Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

inconnu.jpg

Inconnu à cette adresse de Kressmann Taylor

 

En Résumé...

Max Eisenstein, Américain juif et Martin Schulse Allemand, sont deux amis ayant fondé aux USA une galeri d'Art. En 1932, Martin décide de se réinstaller en Allemagne avec ses trois enfants et sa femme. La soeur de Max, Griselle se trouve à Vienne car elle mène une carrière de comédienne. L'amitié est profonde entre les deux hommes ayant connus l'Allemage en guerre. Lorsque Hitler parvient au pouvoir, Max dénote un changement dramatique dans le comportement de son ami, qui devient antisémite...

 

ruban

Livre très court (lu en moins d'une demi-heure) mais très poignant. Ce n'est pas tant l'histoire que le sujet traité qui est important. La montée du nazisme même chez des lettrés ayant vécus à l'Américaine et n'étant pas dans le besoin.

 

On peut admirer la persévérance de Max à écrire à son ami de jeunesse et collaborateur malgré les interdits posés par ce dernier avec l'arrivée d'Hitler au pouvoir, puis détester le comportement aveugle et dénigrant de Martin. Le summum (ou plus exactement la déchéance) se fera avec la non assistance de Martin et la vengeance de Max par les lettres.

 

Cela rejoint beaucoup l'image de deux frères ennemis séduits par deux idéologies radicalement opposées dont une s'épanouissant dans la violence et la mort, l'autre dans le respect de l'être humain. Mais c'est surtout la force qu'un homme peut avoir sur des foules, même sur des intellectuels qui terrorise dans cet échange epistolaire fictif. Ce point est souvent évoqué lorsqu'on étudie la montée du nazisme et l'arrivée de la Seconde Guerre Mondiale, peu de monde s'est véritablement alerté de cette force sourde en Allemagne.

 

 

Je mets ce livre sur le même plan que Matin Brun pour ceux l'ayant lu (ou pour ceux désirant lire un livre similaire en terme de sujet et d'évènement tragique). C'est la volonté de penser que ce qui arrive aux autres c'est de leur faute jusqu'au jour où cela nous arrive parce que personne ne l'a empêché. Martin a essayé de retourner les persecussions des Juifs contre Max et son peuple alors que lui-même les cautionnait sans vouloir les subir.

 ruban

Mon petit bémol, ou plutôt rajout par rapport à ce livre: il ne faut pas je pense limiter cette histoire au seul peuple Juif, mais y voir tout peuple qui fut persécuté, toute catégorie d'hommes et femmes, etc.  Il faut davantage extraire cette histoire de son contexte originel pour réfléchir aux actes dont l'homme est capable de tout temps.

Tag(s) : #Chroniques

Partager cet article

Repost 0