Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Clan des Otori

( tome 1)

De Lian Hearn

clan otori

 

 

 

En Résumé...

Tomasu fait partie du peuple des Invisibles. Mais un jour, Iida Tohan , chef du clan des Tohan qui aime persécuter les Invisibles pour régner par la terreur, incendie le village où vit Tomasu. Par instinct, Tomasu arrive à s'enfuir et par la même humilie Iida Tohan. Rattrapé par ses poursuivants il est miraculeusement sauvé dans la forêt par sire Shigeru Otori, chef du clan des Otori et ennemi juré de Iida Tohan depuis la défaite de Yaegahara. De là, le destin de Tomasu sera celui du clan des Otori, sous une nouvelle identité que Shigeru lui donne: Takeo Otori. Takeo va découvrir qu'il n'est pas maître de son destin: entre le Clan et la Tribu, il ne pourra pas toujours choisir ce qu'il désire suivre.

 

 

En Avis...

Le point de vue dans le récit est celui de Takeo en grande majorité, hormis lorsque ce sont des chapitres dédiés exclusivement au personnage de Kaede Shirakawa (chose que j'avais oublié depuis ma précédente lecture il y a plus de 6 ans). Dans ce tome, tous les personnages principaux de la saga sont présentés même s'ils apparaissent parfois qu'un court moment. Leur caractère donne en même temps les prémices de la suite (ce qui est agréable à cette relecture et qu'on ne remarque pas forcément à la première lecture ce sont tous les petits détails avant-coureurs sur le destin de chacun: des fils qui vont se croiser alors que tout dans le déroulement de l'histoire empêche).

 

De plus, Takeo-narrateur raconte ce qui lui est arrivé ce qui ajoute à son ton, à son avis, des éléments ultérieur. Cela vient s'ajouter à la dimension "destin" dans la conception de la vie pour les Japonais.

 

Même si la géographie est en grande partie réinventée par l'auteur, on est émerveillé à travers les yeux des personnages (on rêve de voir tous ces lieux! ). Les noms étant compliqués, il est agréable que l'auteur resitue à chaque fois les cours d'eau, les villes, les clans( et une carte nous aide au cas où cela ne suffirait pas pour suivre les déplacements des personnages dans le pays).Comme Takeo vient d'un village isolé et Kaede a longtemps été retenue dans un chateau, ces deux personnages dévorent le monde (la nature, la peinture, les gestes de tous...)

 

Avec de l'amour, des batailles (des massacres même) c'est un roman qui peut aussi bien plaire à une fille qu'à un garçon. Et même si tout semble bien agencé (le mariage, l'amour, l'arrivée au bon moment de Shigeru, de Kenji, d'Araï...) et de façon presque idyllique, on sent que par moment cela mène à la catastrophe (et tout comme tout est prévu d'avance, aucun personnage peut lutter contre la chute).

 

Ah et quel plaisir de retrouver Muto Kenji et Shigeru Otori! 

 

Le seul hic, mon souvenir me semblait plus consistant avec le parquet du Rossignol, Dame Maruyama. Mais peut-être que cela revient dans les tomes suivants et mon cerveau mélange le tout!

 

 

En bref...

Toujours l'un de mes coups de coeur qui passe semble-t-il les années avec succès!

 

Lu dans le cadre de la LC sur le Clan des Otori.

D'autres avis:

 

 

 

 

Liens vers (seront ajoujtés au fur et à mesure)

tome 2

tome 3

tome 4

tome 5

Tag(s) : #Chroniques

Partager cet article

Repost 0