Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE VIEUX QUI LISAIT DES ROMANS D'AMOUR

De Luis Sepulveda

 

En Résumé...

"Lorsque les habitants d'El Idilio découvrent dans une pirogue le cadavre d'un homme blond assassiné,ils n'hésitent pas à accuser les Indiens de meurtre. Seul Antonio José Bolivar déchiffre dans l'étrange blessure la marque d'un félin. Il a longuement vécu avec les Shuars, connaît, respecte la forêt amazonienne et a une passion pour les romans d'amour. En se lançant à la poursuite du fauve, Antonio José Bolivar nous entraîne dans un conte magique, un hymne aux hommes d'Amazonie dont la survie même est aujourd'hui menacée."

 

En Avis...

Encore une fois Luis Sepulveda nous emmène en terre inconnue. ici c'est en forêt amazonnienne que nus suivons un personnage pour le moins atypique: un autochtone cotoyant les colons et ayant vécu quelques années avec les autochtones de la forêt amazonnienne. Cela lui permet de comprendre aussi bien les Shuar (peuple amazonnien) et calmer la fureur de certains colons tempétueux. il connaît la forêt, ses animaux, ce qui est d'une grande aide dans cette histoire.

Un peu plus longuet que le précédent lu de cet auteur, on retrouve encore une fois un certain écoeurement, attristement  du fait que les étrangers ne respectent pas les traditions, les peuplades et la nature de ces terres si magnifiques. Encore une fois un petit roman qui nous fait réfléchir sur notre façon de voir ces terres et l'utilisation que nos sociétés en font.

 

En Bref...

Lu après avoir découvert Le monde du bout du monde du même auteur pour le Printemps des Défis.

Tag(s) : #Chroniques

Partager cet article

Repost 0