Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De Douglas Adams

 

En Résumé...

Ford Escort, Accroc, Zappy Bibizy, deux souris, des Vogons... Autant de personnages et de rencontres improbables qui pourtant font cette histoire. Un traité galactique signant la destruction de la terre pour y construire à la place une bretelle d'autoroute galactique est l'origine de tout ce foutoir. Mais Accroc n'en serait pas de la partie si Ford Escort, son ami, n'avait pas été un extraterrestre adepte de l'autostop galactique. Partez à la découverte de l'univers à bord du vaisseau dernier cri avec générateur d'improbabilité, à la recherche d'une planète légendaire!

 

En Avis...

Dans la version que j'ai lu (originale ou presque) les noms ne sont pas ceux du film et je les trouve plus rigolos. (j'ai entamé le tome 2, acheté il y a peu donc avec toutes les modifications... beurk).

On démarre sur les chapeaux de roue avec un article du guide galactique, la présentation de Ford Escort mais surtout, le compte à rebours de la destruction de la terre. Mais situation très cocasse, Accroc et tous les autres terriens, n'en savent rien et continuent leur quotidien inintéressant. Le ton de l'histoire est donné.

Tout est déjanté dans ce récit. Il faut se laisser porter et surtout ne pas chercher à comprendre où nous allons avec tout ce beau monde. Car même ce beau monde ne sait pas où il va. En même temps, entre un Zappy Bibicy à la mémoire entamée (volontairement) pour s'interdire de savoir ce qu'il cherche à faire, une planète terre qui n'est qu'un super ordinateur pour expliquer la réponse 42, un chroniqueur du guide galactique coincé sur terre depuis plusieurs années et un Accroc qui voulait simplement que sa maison ne soit pas détruite (manque de peau, c'est toute la Terre qui y est passée!), nous n'avons pas des héros de la conquête spatiale. Et pourtant... ils nous entraînent sans souci!

 

En Bref...

J'ai adoré et j'ai acheté la suite. Je lis déjà la suite. Adam Douglas est un ovni de la SF!!!

 

 

Tag(s) : #Chroniques

Partager cet article

Repost 0