Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ils m'ont appelée Eva

De Joan M. WOLF

 

En Résumé...

En 1942, à Lidice en Tchécoslovaquie, Milada 10 ans, son père, sa mère, sa grand-mère, son frère et sa petite soeur encore bébé vivent heureux. Milada et Terezie son amie d'enfance sont inséparables. Alors qu'elles préparent l'anniversaire de Terezie (tout comme celui de Milada un mois avant), les Nazis débarquent et séparent tout ce monde. Les hommes d'un côté, les femmes de l'autre. Milada, qui a de beaux cheveux blonds et des yeux bleus, se retrouve emmenée loin des siens. Terezie reste là car elle est brune bouclée. Commence alors pour Milada une éducation aryenne sous le nom allemand de Eva. Mais sa grand-mère lui a bien dit avant de partir: ne jamais oublier qui elle est. Jamais.

 

 

 

En Avis...

Le style est des plus simples, ce qui rend le roman accessible dès le collège je pense. Cela suit le fait que le narrateur n'est autre que la petite Milada que l'on suit pendant 3 ans.

On découvre que d'être bien nourrie, éduquée, habillée, est aussi une forme de souffrance pour ces enfants déracinés, rééduqués, adoptés. Tout au long de son année dans une famille allemande, il y a l'ombre du camp de concentration avec l'odeur des fours.

Tout comme Milada, il reste au lecteur des zones d'ombres (que deviennent Heidi et Liesel? Qu'arrive-t-il après guerre à Ruja? Où est Anechka? Qu'a pu croire et endurer Terezie?...)

 

En bref...

Lu car une élève de BTS l'avait emprunté et avait trouvé ce roman très bien. J'avoue avoir préféré l'écriture de "Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre", mais le roman lu ici offre un autre point de vu sur les enfants durant la Seconde Guerre Mondiale.

Tag(s) : #Chroniques

Partager cet article

Repost 0